Master BIOLOGIE ECOLOGIE EVOLUTION (BEE)

Biodiversité et EcoSystèmes Tropicaux (BEST)

Mention Biodiversité Ecologie et Evolution

Objectif de la mention

Le master Biodiversité et EcoSystèmes Tropicaux (BEST) s'inscrit dans la mention nationale Biodiversité Ecologie Evolution (BEE) dont l'objectif principal est de former des étudiants de niveau Bac + 5 capables de mener des travaux de recherche fondamentale ou appliquée, des travaux d'expertise ou d'évaluation environnementale dans les domaines de l'écologie et de la biodiversité tropicale.

Deux parcours

Le master BEST est organisé en deux parcours :

  • BEST-T, centré sur les écosystèmes terrestres, naturels et cultivés.
  • BEST-ALI, centré sur les écosystèmes aquatiques, littoraux et insulaires,

Selon le parcours choisi et les stages réalisés en M1 et en M2, les étudiants se spécialiseront dans le domaine des écosystèmes aquatiques, littoraux et insulaires ou dans celui des écosystèmes terrestres, naturels et cultivés. A l'issue du Master les étudiants pourront soit poursuivre en doctorat dans un des domaines cités plus haut soit intégrer des postes d'ingénieur, chargés de mission, experts ou conseillers dans des collectivités, des bureaux d'études, des groupements professionnels ou des gestionnaires d'aires protégées ou de ressources biologiques tropicales.

Candidature au master BEST-T

Les candidatures au master BEST-T sont ouvertes du 1er avril au 3 mai 2020 (première session) en suivant le lien: 

http://candidature.univ-reunion.fr/candidature/#!accueilView

Les candidats sont invités à prendre connaissance du programme du master (plaquette et description des UE).

Avant de vous rendre sur la plateforme e-candidat, nous vous invitons à télécharger le guide e-candidat, dans lequel vous trouverez toutes les informations nécessaires pour vous accompagner pas à pas dans la constitution de votre dossier.

Notification des avis des commissions de sélection : au plus tard le 2 juin 2020.

Confirmation des candidats au plus ard le 8 juin 2020.

 

La rentrée aura lieu fin août 2020. La date exacte sera communiquée ultérieurement. 

Présentation

 

L’objectif pédagogique du parcours BEST-Terrestre est de privilégier la formation des étudiants à la compréhension des processus responsables de la dynamique de la biodiversité des écosystèmes tropicaux en milieu terrestre.

Les enseignements pratiques à portée fondamentale ou appliquée sont dispensés sur le terrain, au sein du Parc National de la réunion (UNESCO) ou en milieu agricole, au champ ou sur les sites et laboratoires d'expérimentations du Pôle de Protection des Plantes.

Les domaines traités sont l'écologie des forêts tropicales, la botanique tropicale et la systématique moléculaire tropicale, la dynamique des invasions biologiques, la restauration écologique, la biologie de la conservation, l’évolution moléculaire, l’études des interactions biotiques, la macroécologie et la biogéographie.

La pédagogie fait le plus largement possible appel au travail personnel, à l’analyse, à l’esprit critique des étudiants, au travers de cours/conférences interactifs, par la construction d’examens écrits reposant sur l’étude d’articles fondés sur des résultats expérimentaux. 

 

Objectifs (pédagogiques, scientifiques, professionnels)

  • Compréhension des mécanismes régissant la dynamique de la biodiversité terrestre 
  • Expertise en Écologie Terrestre Tropicale, Biologie de la conservation et Agronomie.
  • Expertise en Génétique appliquée aux problèmes de conservation de la biodiversité
  • Acquisition de capacités de travail autonome

Compétences visées (scientifiques, professionnelles, méthodologiques …)

  • Formation aux métiers de la recherche
  • Gestion de projet
  • Analyse critique et synthèse

Débouchés

  • Instituts publics de recherche, Centres internationaux de recherche
  • Enseignement supérieur
  • Sociétés privées 
  • Gestion des parcs naturels et des réserves
  • Collectivités locales
  • Milieu associatif

Public Cible

  • Formations : L, M1, Écoles d’Ingénieurs, ENS, Écoles vétérinaires
  • Recrutement : National, Pays de la Zone Océan Indien

Avec quelques étudiants étrangers s’ils ont acquis les diplômes nécessaires. Un petit nombre de jeunes chercheurs des pays du Sud ayant fait la preuve de leur capacité à la recherche sont également acceptés.

Des enseignements méthodologiques et pratiques plus appliqués à la protection et la valorisation de la biodiversité terrestre tropicale seront également dispensés en liaison avec le monde professionnel avec lequel l'UMR PVBMT a des liens étroits, que ce soit dans le domaine de l’environnement terrestre naturel (Parc, Conservatoire, ONF, DREAL, associations) ou dans le domaine de l’environnement cultivé (ANSES, FDGDON, DAAF, Armeflhor, associations, coopératives ...) : pratique de la protection et de la conservation des espèces menacées en milieu terrestre, gestion des invasions animales et végétales, diversité des bioagresseurs et santé végétale, valorisation des ressources végétales, agro-écologie, épidémiologie des maladies végétales émergentes. Une école de terrain permettra aux étudiants une mise en pratique de ces enseignements et l’accueil des étudiants au cœur de la plateforme 3P leur permettra d’interagir avec les partenaires présents (Start-ups Vitrorun et Ekoal, ANSES, CIRAD) et de bénéficier de l’accès à diverses collections et stations expérimentales (Centre de Ressources Biologique Vatel, Herbier de la Réunion, collections entomologiques, stations expérimentales en agronomie, station de recherche en milieu naturel de Mare Longue...)

 

Responsabilité pédagogique (Parcours T - Ecosystèmes Terrestres)