Participation au Congrès ICEPS : Claire FOURNIE Doctorante au Laboratoire IRISSE

Congrès ICEPS

28-30 mars 2019 – Montpellier

La science et la recherche interventionnelle font des interventions non médicamenteuses (INM) des solutions incontournables pour prévenir, soigner ou guérir des problèmes de santé. En prévention, elles diminuent les risques de maladie et améliorent durablement les comportements de santé. En soin, elles atténuent des symptômes, renforcent l’état de santé et améliorent la qualité de vie. En thérapie, elles complètent les traitements biologiques. Des études montrent qu’elles réduisent des dépenses de soins non programmés et le reste à charge pour les patients.

Fondées sur la science, elles se différencient des médecines parallèles de toute sorte. Elles font partie intégrante des parcours personnalisés de santé. Un congrès international devait rassembler les experts de plusieurs disciplines scientifiques, c’est l’iCEPS créé en 2011.

Ce congrès permet de :

  • Faire connaître les INM validées par la science,
  • Partager les preuves d’efficacité, d’innocuité et de coûts/efficacité de chaque INM,
  • Discuter des méthodes d’évaluation,
  • Mieux comprendre leurs mécanismes d’action,
  • Favoriser l’amélioration des pratiques professionnelles
  • Réfléchir aux formations, aux labélisations et aux financements du futur
  • Rencontrer les chercheurs et les praticiens spécialistes du secteur des INM

Le jeudi 28 mars 2019 est consacré à des conférences plénières et des posters en français et en anglais sur les méthodes d’évaluation des INM. Le vendredi 29 mars 2019 est dédié à la présentation des résultats d’études évaluant des INM par des communications orales et des posters en français et en anglais. Le samedi 30 mars 2019 propose des tables rondes et des ateliers professionnels sur les bonnes pratiques cliniques et scientifiques dans le secteur des INM. Trois conférences ouvertes au public sont proposées les jeudi 28 mars et vendredi 29 mars 2019 de 18h à 20h.

 

Communication orale :

Effets d’un entraînement à la cohérence cardiaque chez des patients en rémission d’une hémopathie maligne sur la variabilité de la fréquence cardiaque : faisabilité et résultats préliminaires

Claire Fournié1, Georges Dalleau1, Quentin Cabrera3, Damien Trouspance1, Nicolas Bouscaren2, Catherine Mohr3, Patricia Zunic3, Chantal Verkindt1.

1. Laboratoire IRISSE EA4075, Université de la Réunion, France, claire.fournie@univ-reunion.fr

2. Centre d'Investigation Clinique, Inserm CIC 1410, CHU Sud Réunion, France, nicolas.bouscaren@chu-reunion.fr

3. Service d'Hématologie Clinique, CHU Sud Réunion, France, quentin.cabrera@univ-reunion.fr

Mots Clefs : Variabilité de la fréquence cardiaque, cohérence cardiaque, biofeedback, cancer, hémopathie maligne

Résumé : (maximum 255 mots)

La Variabilité de la Fréquence Cardiaque (VFC) résulte de la balance du Système Nerveux Autonome (SNA). Un niveau élevé de VFC indique une bonne santé, un niveau faible favorise le développement de pathologies cardiovasculaires. Aussi, les cancers et leurs traitements impactent le SNA et la VFC.

Nous évaluons la faisabilité d’un entraînement à la Cohérence Cardiaque (CC) par biofeedback de 12 semaines chez des patients adultes en rémission d’une hémopathie maligne et ses effets sur la VFC. Cette étude s’appuie sur un essai contrôlé randomisé évaluant un programme combinant Activité Physique Adaptée (APA) et CC (CHU de la Réunion).

Seize patients randomisés en 2 groupes : CC + APA (n=8) ou APA (n=8), suivaient 10 séances de CC et/ou 24 séances d’APA. La CC comprenait des exercices de respiration avec biofeedback et des exercices quotidiens. L’APA incluait des activités de type aérobie et en résistance.

Le SDNN (Standard Deviation of Normal to Normal R-R interval) et l’analyse fréquentielle de la VFC sont calculés à partir d’un enregistrement de 5 min avec un capteur de pouls. Les mesures ont été comparées entre les groupes avant (T1), après 6 semaines (T2) et à la fin du programme (T3).

Nous observons un taux de participation aux séances de 96.25% (9,6±0.7) pour la CC et de 87.6% (21±3.2) pour l’APA, 1 perdu de vue. Nous mesurons des effets significatifs de l’entraînement à la CC sur le SDNN à T2 (p=0.04) et à T3 (p=0.03). Une analyse spectrale plus approfondie permettra de discuter les modifications de la balance du SNA.

Conférences Activités Physique Adaptée et Cancer

Au moment où l'offre en activité physique adaptée (APA) comme support de soins en oncologie se développe, et où la prescription d'exercice – préconisée par la Haute Autorité de Santé– est prévue par la loi de modernisation de la santé, il parait essentiel de faire le point sur l'état des connaissances scientifiques sur lesquelles peuvent et doivent s'appuyer les médecins et les professionnels en activité physique adaptée.

Plusieurs conférenciers locaux et métropolitains faisant autorité dans le domaine de l'APA ont été invités pour exposer leurs savoirs et méthodes d'intervention. Des professionnels de l'APA œuvrant sur l'île tiendront des stands pour présenter leurs activités.

Cet évènement se veut aussi l'occasion de rencontres et d'échanges entre médecins et professionnels de l'APA, permettant de discuter des modalités concrètes et pratiques de mise en œuvre de la prescription d'exercices.

L'événement est organisé par l'unité de recherche IRISSE et l'UFR SHE de l'Université de La Réunion en partenariat avec la société française des professionnels en APA .

Changement climatique : l'émergence d'un problème inattendu - Conférence des Amis de l'Université le mardi 2 avril

Sortie pédagogique en STAPS

Les étudiants sortent parfois du Campus pour des sorties pédagogiques.
C'était le cas des étudiants de Master STAPS Activité Physique Adaptée et Santé le 02 avril pour découvrir les pratiques en activités physiques adaptées au centre d'éducation physique de Sainte Suzanne et leurs résidents au CEM. Encadrés par Nicolas TURPIN http://www.asfa.re/accueil.php?centre=cem&m=1&sm=1

Mission pédagogique à Madagascar

Les étudiants du M1 BEST-T du Département d'Ecologie Terrestre de la FSHE ont effectué une mission pédagogique 0 Madagascar dans le cadre d'une école de terrain dans le but de se former dans les domaines de l'écologie forestière tropicale et des interactions biotiques.

Un film produit par la DUN sortira très prochainement et sera diffusé sur le Campus du Tampon.